Ta mémoire

Ta Mémoire

(P et M: Romain DIDIER)

Toujours deux pas derrière, elle te suit comme une chienne
Elle ronge comm'un os quelques amours anciennes
Elle rapporte dans sa gueule tout ce que tu lui lances
Et plus tu jettes loin, et plus ell' recommence

C'est elle qui pose la rouille sur les maisons qu'on quitte
Qui met l'écume aux vagues et la buée sur les vitres
Qui vente les girouettes et fait grincer les grilles
Qui jaunit les photos des albums de famille

Compagne de galère
Complice ou geôlière
Elle connaît tout de ton histoire
Même quand elle ment, faut la croire... ta mémoire

Ell' passe en noir et blanc le film de ton enfance
Ell' hurle sans un cri, ell' témoigne en silence
Elle ne fera jamais ni reproche ni éloge
La moral' n'a pas cours d' l'autr' côté des horloges

Ell' peind les arc-en-ciel et dessine les ombres
Elle recoud l'océan sur les bateaux qui sombrent
Ell' peuple les silences des dimanches de notables
Ell' fait que même à douze, on est treize à la table

Compagne de galère
Complice ou geôlière
Elle connaît tout de ton histoire
Même quand elle ment, faut la croire... ta mémoire

Ell'brouille les visages de ceux qu'on a aimés
Ceux dont on se demand' quel âge ça leur ferait
Elle écrit, elle archive, elle compte à ta place
Ell't'envoie l'addiion le matin dans la glace

C'est ell' qui fait sourir' le vieillard à sa mort
C'est elle qui fait souffrir le salaud qui s'endort
C'est elle qui trac' les rides et peut les rendr' si belles
Qui gonfle les poumons des poètes rebelles

Compagne de galère
Complice ou geôlière
Elle connaît tout de ton histoire
Même quand elle ment, faut la croire... ta mémoire