Derrière ma Remington

Derrière ma Remington

(P : Pascal MATHIEU/ M : Romain DIDIER)

Par une lourde nuit
D’orage où le ciel court
Où l’homme en est réduit
A demander secours
Vers minuit moins le quart
Un appel anonyme
Arrivé au standard
Nous informa d’un crime
Le crime incriminé
Ou plutôt l’homicide
A été perpétré
Dans la piscine vide
Rien de très anormal
Trois impacts de balles
Un dans le temporal
Et deux dans le tergal

ON DEMANDE DÉJÀ
QUI SERA L’ASSASSIN
SERA-CE UN MAHARADJA
OU BIEN UN MAIRE ADJOINT
MAIS MOI JE NE SAIS PAS
QUI A COMMIS LE CRIME
JE TAPE AVEC DEUX DOIGTS
SUR UNE VIEILLE MACHINE

Un homme est étendu
En costume de ville
Quelqu’un l’a descendu
De façon peu civile
Un scénario facile
A reconstituer
La mort d’un imbécile
Venu se faire tuer
En équipe restreinte
Les hommes du labo
Dénichent des empruntes
Autour du lavabo
Sautant dans un taxi
A travers la portière
Le légiste nous dit
La victim’ est mort’ hier

REF

Les pièces à conviction
Patiemment collectées
Les investigations
Qui ont été menées
Pont permis de dresser
Le tout premier profil
Du tueur présumé
Et c’était pas facile
Remontés des tréfonds
Où ils ont mariné
Plusieurs suspects se font
Tirer les vers du nez
Créant la suspicion
Après recoupements
Et vérification
De leurs emplois du temps

ON ME DEMANDE ENCORE
QUI SERA L’ASSASSIN
EST’ CE UN TORÉADOR
OU UN TARÉ DU COIN
MAIS MOI JE NE SAIS PAS
QUI A COMMIS LE CRIME
JE TAPE AVEC DEUX DOIGTS
SUR UNE VIEILLE MACHINE

Le commissaire Bourru
Oui, Bourru c’est son nom
A la moindre bévue
Risque la mutation
Si j’commets une boulette
Derrière ma Remington
Je termin’rai l’enquête
A la circulation