Dans ma rue

Dans ma rue

(P et M : Romain DIDIER)

La voisine est gentille
Le mari est sympa
Et les enfants pareil
Quand on s'croise
A la grill'
On s'dit comment ça va?
On pense de quoi j'me mèle
On s'dit qu'ça s'rafraîchit
Qu' c'est l'hiver qui s'annonce
Et qu'i' fait plus chaud l'été
Comm' on s'dit qu'des conneries
Et qu'on s'fiche des réponses
C'est pas d'main qu'on va s'fâcher

La sortie des écoles
La queue des superettes
Le métropolitain
Ca m'donne des idées folles
Des envies d'île déserte
Des projets tibétains
C'est bourré d'gens qu'il faut
Pas mettre au pied du mur
Ils le savent même pas eux-même
Si les gens sont normaux
C'est pas dans leur nature
C'est seul'ment qu'y'a pas d'problème

Si dans ma rue, y'a qu'des gens tranquilles
C'est faute de guerre civile
Si dans ma rue y'a pas d'tortionnaires
C'est qu'on n'est pas en guerre
Si dans ma rue y'a pas d'collabos
C'est faute de gestapo
Les gens gentils sont souvent des salauds
En manque de scénario

On fait des apéros
On partage les merguez
En jogging et basket
On fait tout comme il faut
Pas un mot qui déplaise
Pas d'raison qu'on s'déteste
C'est des gens, t'y crois pas
Des mamies-confiture
Des "Bon Dieu sans confession"
Vas savoir c'qu'ils f'raient pas
A la Kommandantur
Pour des oeufs et du jambon

Si dans ma rue, y'a qu'des gens tranquilles
C'est faute de guerre civile
Si dans ma rue y'a pas d'tortionnaires
C'est qu'on n'est pas en guerre
Si dans ma rue y'a pas d'collabos
C'est faute de gestapo
Les gens gentils sont souvent des salauds
En manque de scénario

Quand j'me blesse au journal
Que j'm'écoeure au vingt heures
Que j'me brûle à l'IFOP
J'rêve de battre à la voile
Tous les r'cords de lenteur
J'ai l'humeur misanthrope
J'ai le blues asocial
J'ai le blues parano
J'ai le blues qui S.O.S
Si tout baigne au bercail
C'est pas grâce aux agneaux
C'est qu'les loups vont à la messe

Si dans ma rue, y'a qu'des gens tranquilles
C'est faute de guerre civile
Si dans ma rue y'a pas d'tortionnaires
C'est qu'on n'est pas en guerre
Si dans ma rue y'a pas d'collabos
C'est faute de gestapo
Les gens gentils sont souvent des salauds
En manque de scénario